|

FAIRMED fournit une aide d’urgence aux victimes d’inondations

La République centrafricaine a été victime d’intempéries extrêmes qui ont causé des inondations dévastatrices. La région du pays où FAIRMED mène ses projets a également été touchée. En collaboration avec les autorités en charge, FAIRMED a pris des mesures d’urgence pour venir en aide à la population.

FAIRMED distribue du matériel de cuisine, des équipements de protection et des médicaments.

Les fortes pluies qui ont touché la commune de Mongoumba placent la population face à de nombreuses difficultés : beaucoup de maisons ont été détruites ou emportées par les eaux, les plantations ont été ravagées, l’accès aux services sociaux de base tels que l’éducation ou la santé manque cruellement, l’eau potable se fait rare et les conditions d’hygiène sont mauvaises. Il n’y a ni latrines, ni points d’eau et la population utilise l’eau des rivières environnantes pour s’hydrater et cuisiner. Ceci augmente le risque d’épidémie (choléra, typhus, variole du singe, Ébola, amibiase, hépatite E virale, etc.).

En collaboration avec le district sanitaire de Mbaïki et les autorités locales, FAIRMED fournit donc une aide d’urgence aux populations touchées, dans les huit villages de la commune. Elle se charge par exemple de l’achat, du transport et de la distribution d’équipements de cuisine et de protection, ainsi que de médicaments pour les 409 foyers des villages touchés. De plus, FAIRMED s’assure que les médicaments soient remis gratuitement aux personnes concernées.

D’autres mesures prévues

Emmanuel Cour est le responsable de projet FAIRMED en République centrafricaine. Il tire un bilan positif des mesures d’aide d’urgence prises jusqu’à ce jour : « le soutien qu’apporte FAIRMED aux victimes d’inondations dans la commune de Mongoumba fonctionne bien et est très apprécié, tant de la population et que des autorités locales », déclare-t-il. D’autres mesures en faveur des victimes seront mises en place dans les semaines à venir.