|

« J’ai dû boire 1,5 litre d'huile de moutarde chaude »

Les pratiques traditionnelles qui mettent en danger la santé de la mère et de l’enfant sont largement répandues dans certaines zones du district de Baglung, au Népal. Par exemple, les mères doivent boire 1,5 litre d’huile de moutarde chaude dans les deux semaines qui suivent l’accouchement. Découvrez ici le travail d’information mené par FAIRMED auprès des femmes, pour les sensibiliser aux risques de ce type de pratiques.

Kamala Gharti Magar a bu de l’huile de moutarde, sur les conseils des anciens de son village. Ce processus est censé nettoyer les organes internes.

Suite à la naissance de son premier enfant, Kamala Gharti Magar a bu de l’huile de moutarde, sur les conseils des anciens de son village. Ce processus est censé nettoyer les organes internes. Bien souvent, les jeunes mères suivent ces méthodes traditionnelles sans les remettre en question, comme l’ont fait leurs mères avant elles.

« J’ai suffoqué lorsque j’ai bu l’huile de moutarde », déclare Kamala. Quelques jours plus tard, elle perdait l’appétit. « Comme je ne pouvais plus manger, je ne pouvais plus allaiter correctement mon bébé », explique-t-elle. Aujourd'hui encore, elle souffre de graves problèmes gastriques, conséquences du rituel. À travers le projet Rural Health Improvement, FAIRMED contribue à renforcer la prise de conscience des communautés vis-à-vis de des pratiques traditionnelles risquées, pourtant ancrées dans les mœurs. L’organisation permet ainsi d'initier un changement de comportement chez les femmes concernées.

À Baglung, FAIRMED organise donc des campagnes de sensibilisation à vaste échelle pour expliquer aux mères les dangers de telles traditions. « J’ai commencé à comprendre les effets de l’huile de moutarde au moment où FAIRMED m’en a parlé », déclare Kamala. Elle transmet désormais son savoir aux autres femmes, notamment à sa belle-fille. « Dans un mois, elle sera maman. Il est certain que je ne lui demanderai pas de boire d’huile de moutarde », ajoute la femme de 48 ans.