Live-Ticker Point sur la situation dans les pays où FAIRMED est présente

Désormais, le coronavirus a atteint tous les pays où FAIRMED est déployée, et frappe particulièrement durement les plus démunis du monde. Ici, nous vous informons des dernières évolutions et vous donnons un aperçu de la situation sur place.

Nous sommes sur place - même en temps de Corona

Comme nous travaillons exclusivement avec du personnel local et ne devons pas faire appel à du personnel spécialisé, nous sommes en mesure de poursuivre nos projets existants même pendant la pandémie. Pour lutter contre la propagation du virus corona, nous équipons les établissements de soins de santé de désinfectants pour les mains, de masques et de kits de test, et nous sensibilisons la population aux mesures de protection. Merci de vous joindre à nos efforts pour aider les plus pauvres parmi les pauvres. Faire un don ici.

Mardi, 02.02.2021

"Situation apocalyptique" à Bangui : les rebelles se rapprochent

La BBC News rapporte que les rebelles ont encerclé la capitale de la République centrafricaine (RCA). Les rebelles contestent la validité de la réélection du président Faustin Archange Touadéra en décembre et veulent le renverser. Bangui - où est basé l'ensemble du personnel de FAIRMED - est défendue par des troupes gouvernementales soutenues par des troupes de l'ONU, russes et rwandaises. L'état d'urgence a été déclaré au début du mois.

La situation au Bangui est apocalyptique, a déclaré à Reuters Martin Ziguélé, ancien premier ministre de la RCA. Il poursuit en disant que tout le monde s'efforce de maintenir ouverte la principale voie d'approvisionnement entre Bangui et l'est du Cameroun. "Je ne peux pas quitter Bangui sans une escorte militaire lourdement armée", a déclaré Ziguélé à l'agence de presse par téléphone. "Imaginez donc la population."

200 000 personnes ont déjà fui

L'ONU affirme que plus de 200 000 personnes ont fui leur foyer depuis que le conflit a éclaté le mois dernier. L'Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a indiqué que quelque 92 000 réfugiés avaient fui vers la République démocratique du Congo et que plus de 13 000 étaient passés au Cameroun, au Tchad et en République du Congo. Le reste a été déplacé à l'intérieur de la RCA, dit-il.

Un porte-parole de l'agence des Nations unies pour les réfugiés, le HCR, a déclaré à Genève que les attaques des rebelles avaient rendu difficile l'accès humanitaire à Bangui et que de nombreuses personnes étaient maintenant confrontées à des "conditions terribles".

Mercredi, 27.01.2021

FAIRMED soutient le gouvernement népalais dans son programme de vaccination contre la maladie de Corona

Le gouvernement du Népal a officiellement lancé la campagne nationale de vaccination contre la maladie de Corona. Le gouvernement importe le vaccin de l'Inde voisine, et les différents hôpitaux de district sont transformés en centres de vaccination.

FAIRMED Nepal aidera à fournir le vaccin aux personnes les plus nécessiteuses et les plus vulnérables - nous organiserons des transports de médicaments, mobiliserons des volontaires pour effectuer les vaccinations et sensibiliserons la population à l'importance de la vaccination.

La population du Népal a été frappée de plein fouet par le virus Corona. Ce n'est que depuis octobre dernier que le nombre de cas de Corona nouvellement enregistrés a diminué.

Mardi, 05.01.2021

Touadéra réélu président - les troubles continuent

Faustin-Archange Touadéra a obtenu un second mandat en République centrafricaine (RCA). La radio étrangère de la République fédérale d'Allemagne en a fait état mardi matin. Selon les résultats encore préliminaires, le président sortant a remporté près de 54 % des voix. Le résultat doit encore être officiellement confirmé par la Cour constitutionnelle.

Cependant, certains candidats de l'opposition ont demandé l'annulation de l'accord en invoquant des "irrégularités et des fraudes". L'élection a eu lieu fin décembre. Avant, pendant et après l'élection, il y a eu des attaques de rebelles armés qui voulaient perturber le processus électoral.

Entre-temps, tout notre personnel sur le terrain a été conduit à la capitale Bangui. Ils signalent que les voies de transport entre la capitale et de nombreuses villes de province ont été interrompues et que l'approvisionnement en marchandises se raréfie donc. Le gouvernement tente d'élaborer un plan pour maintenir les fournitures médicales dans le pays. Le personnel de FAIRMED sur le terrain doit être impliqué dans ces plans.

Les combats continuent

Ils rapportent également que les rebelles ont pris le contrôle d'autres villes. Cela a également été confirmé par le "Frankfurter Allgemeine Zeitung" mardi. Selon le journal, des groupes rebelles ont capturé la ville diamantaire de Bangassou au cours du week-end. Les combattants avaient attaqué samedi matin la ville, située au sud-est à la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), et l'avaient placée sous leur contrôle dimanche. De nombreux habitants ont fui vers la RDC en traversant la rivière frontalière.

Samedi matin également, la ville de Damara, à 75 kilomètres de Bangui, avait été attaquée. Les forces nationales ont répondu aux tirs des assaillants et se sont retirées, tandis que les soldats de la MINUSCA ont renforcé leurs patrouilles dans et autour de la ville. Les grandes routes étant contrôlées, les rebelles lourdement armés se frayent un chemin à travers la forêt tropicale sur des motos et des petits camions.

Faustin-Archange Touadéra @Nacer Talel/AA/picture alliance