Accès aux soins de santé pour la population de Bankim

Bankim, Cameroun

Bankim compte parmi les districts les plus pauvres et les plus négligés du Cameroun. De ce fait, FAIRMED s’engage depuis 2010 pour la mise en place d’un système de santé performant afin de faciliter l'accès de la population locale aux soins de santé. Nous concentrons nos efforts sur les groupes particulièrement vulnérables, tels que les mères, les enfants et les personnes en situation de handicap.

Contexte

Le district de Bankim, dans la région camerounaise de l'Adamaoua, est difficile d'accès en raison des innombrables affluents de la rivière Mapé, et du mauvais état des routes. De nombreuses localités du district ne sont pas accessibles durant la saison des pluies, et certains villages ne peuvent être rejoints que par voie d'eau. L'accès aux structures de santé est ainsi difficile pour de nombreuses personnes, ce qui peut s'avérer fatal en cas d'urgence. En outre, les établissements de santé du district sont la plupart du temps en mauvais état et le système de santé n'est pas entièrement opérationnel. Cela se reflète dans le taux de mortalité maternelle et infantile élevé, ainsi que la forte propagation de maladies tropicales négligées telles que la lèpre, l'ulcère de Buruli et le pian. Un diagnostic trop tardif ou l'absence de traitement contre ce type de maladies peut entraîner des handicaps, voire la mort.

Le projet

L'objectif du projet est d'améliorer la santé des habitants dans le district de Bankim et d'offrir un meilleur accès aux soins de santé aux populations de la zone du projet. Nous accordons une attention particulière aux mères, aux enfants et aux personnes en situation de handicap, qui sont particulièrement dépendants de telles prestations, ainsi qu’au dépistage et au traitement des maladies tropicales négligées car celles-ci sont fortement répandues à Bankim et facilement guérissables avec le bon traitement, fourni en temps opportun.

FAIRMED est présente à Bankim depuis 2010. Le projet se trouve désormais dans sa troisième phase. Nous avons réalisé des avancées majeures sur place, notamment la mise en place de transports d'urgence pour les femmes enceintes, la promotion des accouchements médicalisés, la réduction permanente du taux de mortalité maternelle et infantile, le dépistage et le traitement des nouveaux cas de maladies tropicales négligées et la sensibilisation de la population aux mesures nécessaires pour lutter contre ces maladies.

Objectifs et activités

L'objectif principal du projet est d'améliorer le système de santé dans le district de Bankim et d'offrir un meilleur accès des populations de la zone du projet aux soins de santé. Pour ce faire, nous poursuivons des objectifs spécifiques, qui s'articulent notamment autour des activités suivantes:

Amélioration de l'accès de la population aux soins santé

• FAIRMED veille à ce que les personnes atteintes de maladies tropicales négligées (MTN) soient correctement prises en charge dans les structures de santé.
• FAIRMED veille à ce que les médicaments nécessaires soient disponibles pour assurer un traitement rapide des MTN.
• Sensibilisation de la population à la question des MTN. Ainsi, ils peuvent en reconnaître les symptômes à temps et sont informés des possibilités de traitement.
• Établissement et exploitation d'un système de transport d'urgence, notamment grâce à la mise à disposition de bateaux et d’ambulances.
• Organisation de programmes de dépistage pour les enfants dans les écoles. Des auxiliaires de santé se rendent dans les écoles pour examiner chaque enfant individuellement. Cela permet de dépister les maladies tropicales négligées à temps.
• Formation d'accoucheurs et sages-femmes bénévoles.

Soutien des autorités locales dans la gestion du système de santé

• Promotion des capacités de gestion des responsables de l'autorité sanitaire de district.
• Soutien financier et technique des autorités communales pour les questions de santé.

Renforcement de la coopération entre les différents acteurs locaux de la santé

• Incitation des acteurs impliqués à documenter toutes leurs activités. Cela permet d'accroître la transparence et de faciliter la communication.
• Évaluation des besoins de formation des acteurs impliqués et organisation des formations correspondantes.
• Mise en place de réunions de consultation régulières et soutien à l'élaboration de stratégies communes.

Durabilité et suivi

L'ensemble des projets de FAIRMED sont menés en collaboration avec les autorités locales en intégrant la population sur place. Dans les bureaux régionaux de FAIRMED, nous travaillons exclusivement avec des collaborateurs locaux. De cette manière, et grâce à un suivi systématique, les problèmes peuvent être identifiés à temps pendant la durée du projet, les causes analysées et les méthodes et objectifs ajustés si nécessaire. L'implication directe des ministères de la Santé et d'organisations partenaires permet également de leur transmettre à terme la gestion des projets et d'assurer leur poursuite sans le soutien de FAIRMED.

Bénéficiaires et budget

Les bénéficiaires directs du projet sont ceux qui ont recours au système de santé, en particulier les femmes en-ceintes, les nouveau-nés ainsi que les personnes atteintes de handicaps ou de maladies tropicales négligées. Les autorités locales et le personnel soignant bénéficient également du projet. Enfin, les améliorations apportées au système de santé sont bénéfiques à l'ensemble de la population du district (environ 110 000 habitants). Le coût total de la troisième phase du projet (2018 à 2021) s’élève à 854 000 francs.