Santé et autodétermination pour les Baka

Abong-Mbang, Cameroun

Les Bakas indigènes d'Abong-Mbang, au Cameron, mènent une vie marquée par la pauvreté, la maladie et un taux élevé de mortalité maternelle et infantile. De plus, en tant que minorité ethnique, ils font l'objet de discri-minations sociales et juridiques. Par conséquent, FAIRMED s'engage pour que les Bakas puissent accéder aux services de santé et les aide à revendiquer leurs droits civiques, coutumiers et territoriaux afin qu'ils puissent mener une vie autonome à l'avenir.

Contexte

Initialement, les Bakas étaient semi-nomades et vivaient de la chasse, de la pêche et de la cueillette dans la forêt équatoriale. Toutefois, en raison de la déforestation, du braconnage et de l’extraction des richesses du sol, leur habitat se réduit progressivement, ce qui les contraint à s'installer dans des campements provisoires, généralement non reconnus par l'État, le long des routes de transit. En tant que minorité ethnique au Cameroun, les Bakas font l'objet de discriminations sociales et juridiques, qui se traduisent notamment par un accès inéquitable à l’éducation. En outre, ils souffrent d'un manque de services de santé et d’approvisionnement en eau potable.

Le projet

FAIRMED est présente à Abong-Mbang depuis 2008. Le projet se trouve désormais dans sa troisième phase. L’amélioration des soins médicaux et des conditions de vie de la population est au cœur de notre initiative. Outre l'établissement de structures de santé, nous soutenons les Bakas dans l’exercice de leurs droits civiques, coutumiers et territoriaux. Nous leur permettons notamment d'acquérir le contrôle de leur propre développement et de mener une vie autonome à long terme. En intégrant les Bakas au système de santé et au développement sanitaire et économique de la région du projet, nous favorisons une diminution à long terme des discriminations qu’ils subissent.

Les communautés concernées et les organisations partenaires locales sont impliquées dans la planification et la mise en œuvre du projet. FAIRMED travaille en étroite collaboration avec l'administration territoriale, les communes du district de santé d'Abong-Mbang, l’autorité de santé, le bureau d'aide sociale, le service dédié à l’agriculture, les organisations locales de défense des indigènes bakas ASABADJA (Association des Bakas de l'arrondissement du Dja) et CADDAP (Centre d'action pour le développement durable des autochtones pygmées), ainsi que l'ONG locale AIDER.

Objectifs et activités

L'objectif principal du projet est d'améliorer la santé des Bakas indigènes et de les soutenir dans le processus d’autodétermination. Pour ce faire, le projet s'articule notamment autour des activités suivantes:

Amélioration des soins médicaux et mise en place d’une infrastructure intacte

• Aide à l'établissement d'une assurance maladie dans les communes du district de santé.
• Organisation de campagnes de sensibilisation pour les groupes de femmes bakas sur l'importance des examens et consultations prénatals.
• Établissement et consolidation des infrastructures en matière d’hygiène et d’accès à l’eau potable: Cette activité comprend l'assainissement des puits existants et la construction de nouveaux points d'eau et installations sanitaires.
• Formation des collaborateurs du projet et du personnel soignant au dépistage des maladies tropicales négligées (MTN).
• Formation du personnel de santé dans les communes.

Responsabilisation des Bakas quant à l'exercice de leurs droits civiques, coutumiers et territoriaux

• Sensibilisation des Bakas à leurs droits et obligations.
• Renforcement de la défense des intérêts bakas grâce à la coopération avec des organisations partenaires locales et aide à l’élaboration de mesures adaptées.
• Appui aux organisations bakas pour la sauvegarde de leurs terres dans les villages.
• Promotion de la participation stratégique des Bakas aux comités de gestion des structures de santé afin qu'ils communiquent activement leurs besoins et prennent part aux décisions relatives à leur santé.

Renforcement des institutions au sein des districts de santé

• Aide à l'établissement d'un forum multisectoriel (cadre de partenariat) sur le thème de la santé dans le district sanitaire d'Abong-Mbang.
• Renforcement de la direction communale pour la coordination de ce cadre de partenariat.

Durabilité et suivi

L'ensemble des projets de FAIRMED sont menés en collaboration avec les autorités locales en intégrant la population sur place. Dans les bureaux régionaux de FAIRMED, nous travaillons exclusivement avec des collaborateurs locaux. De cette manière, et grâce à un suivi systématique, les problèmes peuvent être identifiés à temps pendant la durée du projet, les causes analysées et les méthodes et objectifs ajustés si nécessaire. L'implication directe des ministères de la Santé et d'organisations partenaires permet également de leur transmettre à terme la gestion des projets et d'assurer leur poursuite sans le soutien de FAIRMED.

Bénéficiaires et budget

Le district de santé d'Abong-Mbang compte plus de 80 000 habitants. Les bénéficiaires directs sont toutes les communautés bakas ainsi que les Bantous indigènes établis dans la région du projet. La population générale béné-ficie également des améliorations apportées au système de santé, bien que de manière indirecte. Pour la troisième période du projet, de 2019 à 2023, le budget total s'élève à 1 082 000 francs.