|

Visibilité gratuite grâce aux partenaires médias

Pour se faire connaître, les organisations d’utilité publique comme FAIRMED ont besoin de la publicité - habituellement une activité coûteuse. Mais nos campagnes montrent que la publicité ne doit pas toujours coûter cher.

Vous l’avez certainement déjà remarqué : dans 20 Minutes, Der Bund, dans le magazine ou à la télévision – FAIRMED est actuellement très présente par le biais d’affiches et de spots visuels. Il est naturel que la question du financement se pose. C’est pour cela que nous voulons être francs et honnêtes : oui, FAIRMED fait beaucoup de publicité. Et oui, des dons sont également utilisés parfois à cette fin. Mais peu de gens savent que la plus grande partie est diffusée gratuitement, grâce à de généreux soutiens.

Sans publicité, pas de dons
Pour les organisations d’utilité publique comme FAIRMED, la publicité est également importante. « Par le biais de la publicité, nous voulons non seulement attirer l’attention sur le travail de FAIRMED, mais également montrer à quel point il est important que les personnes touchées par la pauvreté aient accès à des soins médicaux de base », déclare Paul Tschurtschenthaler, responsable de la collecte de fonds chez FAIRMED. Plus d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de ce qu’on appelle les « maladies tropicales négligées ». Ce sont des maladies qu’il serait souvent facile d’éviter et de guérir. Mais elles ne retiennent pratiquement pas l’attention, car les personnes les plus démunies sont principalement touchées. Seules les campagnes publicitaires nous donnent une visibilité et nous permettent de recevoir les dons dont nous avons besoin pour effectuer notre travail.

Le sérieux est notre mot d’ordre
Même s’il peut paraître que FAIRMED investit beaucoup trop dans la publicité, nous gérons les dons très consciencieusement. FAIRMED utilise seulement 14 pourcent des dons dans la publicité et la collecte de fonds. « Nous voulons utiliser le plus d’argent possible pour notre but propre, à savoir permettre aux plus pauvres de bénéficier de soins médicaux de meilleure qualité. C’est la raison pour laquelle nous tentons de rallier le plus possible de partenaires qui diffusent notre publicité gratuitement », déclare Paul Tschurtschenthaler. Une grande partie de la publicité FAIRMED n’est possible que grâce au généreux soutien de divers partenaires dans les médias. FAIRMED est par ailleurs titulaire du label de qualité de la Fondation indépendante ZEWO, qui prescrit une limite supérieure de 25 pourcent pour les dépenses de collecte de fonds et de publicité.

Venir à bout des distances
La campagne « Au bout du monde » a été lancée au milieu de l’année 2015. Depuis des années, le photographe français et militant écologiste mondialement connu, Yann Arthus-Bertrand, met ses spectaculaires clichés aériens à disposition de FAIRMED, le tout gratuitement. Ces clichés aériens et Les thèmes traités dans les affiches reflètent le travail de FAIRMED.

 

Le spot télé actuel: