Home

Personne ne doit souffrir ou mourir d’une maladie curable.

Allez avec nous au bout du monde afin de tenir cette promesse.

Maladies tropicales négligées

Maladies tropicales négligées

Répandues dans les pays pauvres. Ce sont des maladies qui seraient faciles à soigner. Pourtant, à l’échelle mondiale, une personne sur cinq en souffre.

Personnes handicapées

Personnes handicapées

Dans les pays pauvres, elles sont marginalisées. Elles n’ont que de faibles chances de mener une vie normale.

 

 

Communautés marginalisées

Communautés marginalisées

Elles sont coupées du reste du monde. L’hôpital est loin, il n’y a pas de médecin, l’hygiène est mauvaise.

 

  • «C'est dingue à quel point on est privilégiés»

    FAIRMED a mis fin à sa mystérieuse campagne dans les gares de Berne, de Saint-Gall, de Genève et de Lugano. Du 10, 13 au 18 novembre, des panneaux portant des mentions telles que «72 heures de marche jusqu’au prochain centre de santé» ont été installés dans les gares pour interpeller les voyageurs qui font la navette chaque jour.

  • Visibilité gratuite grâce aux partenaires médias

    Pour se faire connaître, les organisations d’utilité publique comme FAIRMED ont besoin de la publicité - habituellement une activité coûteuse. Mais nos campagnes montrent que la publicité ne doit pas toujours coûter cher.

  • Lorsque le médecin est trop loin

    Des panneaux de randonnée indiquant des informations telles que « 72 heures de marche jusqu’au prochain poste de santé » ont provoqué les interrogations des passantes et passants dans les gares de Berne, Saint-Gall, Genève et Lugano. Lundi le 18 novembre, l’organisation d’aide au développement FAIRMED dévoilera publiquement qu’elle était à l’origine de cette campagne.

  • La Suisse économise sur les soins aux plus démunis

    Au mois de mai, le Conseil fédéral a annoncé les priorités qu’il fixera dans le futur en matière de coopération internationale. En vue de la consultation à venir, FAIRMED a pris position sur ce document stratégique. Découvrez ici le point de vue de l’organisation sur les projets du gouvernement.

  • « J’ai dû boire 1,5 litre d'huile de moutarde chaude »

    Les pratiques traditionnelles qui mettent en danger la santé de la mère et de l’enfant sont largement répandues dans certaines zones du district de Baglung, au Népal. Par exemple, les mères doivent boire 1,5 litre d’huile de moutarde chaude dans les deux semaines qui suivent l’accouchement. Découvrez ici le travail d’information mené par FAIRMED auprès des femmes, pour les sensibiliser aux risques de ce type de pratiques.

Nos projets

Même les personnes vivant dans la pauvreté, défavorisées ou habitant dans des contrées reculées ont un droit à la santé. Nous aidons ces personnes à rester en bonne santé ou à recouvrer la santé.

Quel usage nous faisons de votre don:

Loading...
  •  69% Projets
  •  14% Collecte de fonds
  •  8% Frais annexes aux projets
  •  9% Gestion/administration

Origine de nos fonds:

Loading...
  •  45% Dons libres
  •  40% Contributions ciblées
  •  5% Cantons et communes
  •  9% Legs
  •  1% Rendement financier