Inde, dans tout le pays

Écoles et hôpitaux pour les personnes atteintes de la lèpre

FAIRMED soutient cinq hôpitaux de référence dans des districts en Inde qui se spécialisent dans la prévention et le traitement de la lèpre ainsi que dans la rééducation des patients et les maladies associées. La population bé-néficie d’un accès à des traitements médicaux de grande qualité afin de réduire les handicaps causés par la lèpre et de traiter les handicaps existants.

Télécharger l’article

Responsable pays

John Kurian George

Qui sont-ils et elles?

Contexte

La lèpre est une maladie qui touche les populations les plus démunies de la planète. Chaque année, plus de 200 000 nouveaux cas de lèpre sont déclarés dans le monde, dont plus de 60% en Inde. La lèpre se propage notamment dans un environnement où les gens vivent dans des espaces contigus, sont mal nourris et vivent dans la précarité. Infection par gouttelettes, la lèpre se transmet d’un individu à l’autre : il peut s’écouler des décennies avant que la maladie ne se déclare.

En Inde, les personnes atteintes de la lèpre n’ont pratiquement pas ou pas du tout eu accès aux hôpitaux publics pendant de nombreuses années. Celles qui souffraient de handicaps et d’ulcères causés par la lèpre étaient particulièrement concernées. Pour pouvoir leur proposer un traitement avec compétence et respect, FAIRMED a créé plusieurs hôpitaux pour les personnes atteintes de la lèpre en Inde dans les années septante. Dans ces hôpitaux, on pratiquait, entre autres, des interventions de chirurgie réparatrice des mains et des pieds et des programmes de physiothérapie et de réadaptation étaient mis en œuvre. On s’occupait aussi des personnes chez qui des réactions allergiques étaient provoquées par le traitement de la lèpre. Un grand nombre de ces mesures avaient pour but de contrecarrer les stigmates puissants de la maladie. A l’origine, les hôpitaux pour les personnes atteintes de la lèpre ont été construits en dehors des zones d’habitation. Pour permettre aux enfants du personnel d’aller à l’école, on a aménagé des écoles sur les sites des hôpitaux.

Dans la stratégie de l’année 2000, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a demandé que le traitement de la lèpre soit intégré dans les offres de santé publique. Dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie, les hôpitaux sont devenus des centres de référence pour les cas de lèpre compliqués. Par ailleurs, les hôpitaux proposent depuis des traitements payants ou parfois même gratuits dans le domaine de la médecine générale.

Le projet

Les hôpitaux sont chaque fois intégrés dans des projets au niveau des districts. Ces projets poursuivent l’objectif de prévenir les handicaps dus à la lèpre ou de stopper leur progression. Le personnel soignant est formé pour apprendre aux personnes atteintes de la lèpre à soigner leurs plaies elles-mêmes. Ainsi, seules celles qui sont à un stade avancé de la maladie doivent être dirigées vers les hôpitaux. En collaboration avec des autorités sanitaires locales et des auxiliaires communautaires accrédités, le dépistage des cas de lèpre est également activement mis en œuvre. La qualité des traitements de la lèpre s’améliore en permanence.

En raison de l’augmentation de la population, les limites de la ville se sont déplacées. Les anciens hôpitaux pour les personnes atteintes de la lèpre, construits initialement loin des villes, se trouvent maintenant à la périphérie des villes. Les écoles situées sur les sites des hôpitaux peuvent par conséquent accueillir maintenant les enfants de la population locale. L’école est payante. Grâce aux recettes, les écoles devraient pouvoir s’autofinancer. Par ailleurs, FAIRMED accorde à cet effet des bourses d’études pour les enfants de familles touchées par la lèpre.

FAIRMED soutient les hôpitaux et les écoles ci-après en Inde:

  • Hôpital Emmaüs Suisse à Palamaneer
  • Sacred Heart Leprosy Centre à Kumbakonam
  • Hubli Hospital for the Handicapped à Hubli
  • Hôpital RISDT à Kathipudi
  • Hôpital GRETNALTES à Morampudi
  • Ecole Emmaüs à Palamaneer
  • Referral English Medium High School à Kathipudi
  • Ecole GRENALTES à Morampudi

Objectifs et activités

Grâce à l’accroissement de l’offre et à l’augmentation de la qualité des services médicaux, nous pourrons amélio-rer l’accès à des services de santé de qualité pour les personnes atteintes de la lèpre dans les hôpitaux en ques-tion. Le but principal de ce projet est de prendre en charge les personnes atteintes de la lèpre afin d’empêcher la progression de leurs handicaps. Afin de réaliser cet objectif, le projet reposera sur les mesures et les activités suivantes :

Les personnes atteintes de la lèpre reçoivent un traitement médical de qualité avec des soins hospitaliers ou en ambulatoire dans les hôpitaux

  • Traitement de cas de lèpre complexes.
  • Traitement de patients par du personnel médical bien formé.
  • Prise en charge partielle ou totale des coûts de traitement pour les personnes dans le besoin.
  • Amélioration qualitative du traitement de la lèpre dans le cadre de projets au niveau des districts.
  • Prévention de handicaps, traitement de handicaps existants.

Dans les écoles, les enfants des personnes atteintes de la lèpre et la population en général reçoivent des ensei-gnements de qualité sur cette maladie

  • Cours régulier avec contenu pédagogique en fonction de l’âge.
  • Transmettre et renforcer des compétences par le biais de formations auprès des familles touchées par la lèpre.
  • Formation de base de qualité pour les enfants d’origine rurale.
  • Encouragement ciblé des jeunes filles.

Durabilité et suivi

L'ensemble des projets de FAIRMED sont menés en collaboration avec les autorités locales en intégrant la population sur place. Dans les bureaux régionaux de FAIRMED, nous travaillons exclusivement avec des collaborateurs locaux. De cette manière, et grâce à un suivi systématique, les problèmes peuvent être identifiés à temps pendant la durée du projet, les causes analysées et les méthodes et objectifs ajustés si nécessaire. L'implication directe des ministères de la Santé et d'organisations partenaires permet également de leur transmettre à terme la gestion des projets et d'assurer leur poursuite sans le soutien de FAIRMED.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs du projet sont les personnes atteintes de la lèpre qui ont été transférées vers les hôpi-taux, dans le cadre du programme de dépistage et de traitement précoces mené dans l’ensemble du district, et y ont été soignées. En outre, les familles des malades ainsi que la population en général du district profitent des améliorations apportées dans l’offre de soins de santé et des traitements fournis par du personnel médical bien formé.

Indien

Personne ne doit souffrir ou mourir d’une maladie curable

George Kurian John • Responsbale pays Inde
Soutenir fairmed